À travers ma profession de styliste, il y a un art que j’ai découvert et c’est l’univers de la lingerie. Auparavant, j’étais de celles qui négligeait ses sous-vêtements et qui avait dans sa garde-robe 2 vieux soutien-gorge Calvin Klein dénichés chez Winners. Dotée d’un buste qui diffère des mannequins, l’idée était d’avoir un bon soutient et de camoufler le plus possible ma poitrine. Mais avec le temps, j’ai appris à aimer et souhaiter mettre en valeur mon 34D et de renouer avec la beauté de mon corps.

 

Via les différentes séances photographiques sur lesquelles je travaillais, j’avais tendance à ajouter une touche de lingerie. J’ai toujours été une amoureuse de dentelle, de satin et de velours, mais je n’avais jamais osé ajouter ces textures sur mes formes. Habiller les autres, c’est plus facile que soi-même. Simplement parce que nous sommes moins critique envers les autres, qu’envers soi.

 

 

 

 

Ceci dit, c’est à travers le stylisme que je me suis mise à travailler avec des morceaux tels que ceux de Sokoloff lingerie , Blush Lingerie , de même qu’Alice Kass , Charlie Paille et c’est sans oublier les trouvailles Vintage de Perle Take-Out.

 

La lingerie est un art, simplement parce que chaque morceau sait habiller sensuellement la morphologie de celle qui porte ces créations. Pour moi, le monde du sous-vêtement, est la base du stylisme. Lorsque je me sens moche, je m’habille d’abord de ma plus belle dentelle, pour enfin terminer avec des morceaux qui sauront me mettre en valeur. C’est comme une deuxième peau, mais celle-ci sait mettre de l’avant une beauté vulnérable, sensible et ajouter une touche de sensualité qui habite chaque personne qui l’habille.

 

 

 

Avoir un bonnet 34D est un rêve pour certaine femme et un fardeau pour d’autre. Ce n’est pas toujours simple avoir un bonnet supérieur au A, B et C. Chaque sein et toutes les morphologies sont différentes et ont leur identité, mais l’idée est de trouver la lingerie qui saura bien épouser chaque forme de ces corps et ajouter une touche qui saura transformer ce corps en œuvre.

 

Pour ma part, j’ai trouvé ma niche chez Perle Take-Out, Sokoloff Lingerie ainsi que Blush Lingerie. Mais j’aime m’aventurer et découvrir les créations des autres créateurs et amoureux de lingerie. Avec Perle, j’ai fais la trouvaille d’une magnifique bralette à cerceau en dentelle Vintage de Dior et c’est sans oublier un corset magnifique orné d’une fine dentelle noire. Puis auprès de Sokoloff, je ne cesse d’augmenter ma garde-robe à l’aide de ses culottes tailles-hautes ainsi que ses bralettes à cerceau en dentelle. Même dans mes périodes féminines, je me sens sexy. Et pour terminer, Blush Lingerie ne cesse d’alimenter mon obsession pour les culottes taille-haute.

 

La lingerie sait habiller la femme sportive, la femme forte, sexy, sensuelle et vulnérable. Selon moi, ce n’est plus un morceau négligeable dans le fond d’un tiroir, ce sont des créations qui saura moduler davantage la beauté de chaque corps

 

En terminant, puisque chaque sein est unique, voici, en ajout, une petite liste de créateurs de lingerie québécoise qui vous aidera à trouver ce qui vous convient le mieux dans votre style.

Stay Soft

Love & Beyond

Kayleigh Peddie

Maude Nibelungen

Série POÉSIE

Publication
Imirage Magazine

Photographe
Anaïs Faubert

Directrice Artistique & Styliste
Maude Sen

MUA

Modèle
Sabrina Gagne Lussier

Lingerie
Sokoloff Lingerie

Designer
Atelier Ruzica

Boutique
Amabil

Photo CATHERINE ST-LAURENT

Photographe
Same Ravenelle

Comédienne
Catherine St-Laurent

MUA
Jacinthe Benoit

Styliste
Maude Sen

Lingerie
Blush Lingerie

Designer
Nico Design

Designer
Leinad

Photo KIM LIZOTTE

Photographe
Same Ravenelle

Modèle
Kim Lizotte

Styliste
Maude Sen

MUA/Hair
Jacinthe Benoit

Lingerie
Sokoloff Lingerie


Par: Maude Sen

Retour aux nouvelles