Si vous me croisez, il y a bien des chances que je porte une avalanche de bijoux, de bijoux québécois qui plus est parce que j’en suis fan depuis longtemps. C’est la première bonne habitude d’achat local que j’ai commencée et j’en suis vraiment fière. La bonne idée que nous avons eu dès le début de la vingtaine avec mon amie Justine était de nous acheter chacune une bague en argent d’un joaillier d’ici pour nos anniversaires et j’ai gardé cette habitude chaque année pour ma fête. Je m’achète maintenant un bijou ou deux chaque année et… En argent s’il vous plaît ! 🙂

 

J’ai un amour inconditionnel pour ce métal, j’ai toujours préféré l’argent à l’or. Dans mon cas, avec mon teint froid, l’argent se marie mieux avec la couleur de ma peau. Même si l’or et le bronze se portent assez facilement aussi, on a souvent tendance à choisir instinctivement ce qui nous va le mieux. Mais, j’aime l’or quand même, les pierres précieuses et les diamants… (haha) ! Dans ma collection personnelle, j’ai toutes sortes de boucles d’oreille, une tonne de colliers légers, quelques bracelets, mais j’aime surtout les bagues de toutes les sortes et de toutes les grosseurs, avec ou sans pierre. Il y en d’ailleurs cinq que je n’enlève jamais sauf pour les remplacer par d’autres.

 

J’ai toujours eu une admiration énorme pour le talent des artistes joailliers, j’adore aller à leur rencontre, parler avec eux. Il faut réaliser que la plupart du temps, ce sont eux, seuls dans leur atelier, qui créent toute une collection et son inventaire.

À notre ère, ils doivent faire preuve d’une constante créativité pour attirer l’oeil de leurs nouveaux followers et potentiels clients. Les avenues sont nombreuses, mais toutes sont assez coûteuses qu’il s’agisse de réaliser des lookbooks extraordinaires, des vidéos artistiques, de simples photoshoots pour le feed Instagram ou un éditorial pour un magazine. Tout est souvent calculé au quart de tour pour ne pas perdre l’auditoire. Cela fait partie du marketing actuel et j’admire vraiment la quantité d’entre eux qui gèrent seuls toutes les facettes de l’emploi.

 

Il y a deux brands que j’affectionne plus particulièrement et pour lesquels je tombe constamment en amour avec leurs nouvelles collections. J’ai rencontré les fondatrices et leurs bijoux dans des évènements et c’est ce qui est le plus mortel pour moi parce que si je peux essayer le produit,  je suis faite, I like it, I want it, simple like that!

 

La première fois que j’ai rencontré Elle BlackBurn, je suis repartie avec un capteur de rêve géant et quatre bagues, never too much. J’ai vraiment adoré la vibe des filles, très tempérées et zens en plus d’être un duo bien assorti.  Elles proposent beaucoup de pièces très délicates bien qu’originales et impressionnantes. Leurs collections s’inspirent souvent d’un élément de la nature, ce que j’adore. Il y a aussi un fini plus brute à leurs bijoux qui me charme énormément et qui reflète bien leur philosophie. Depuis que j’ai découvert ces créatrices, j’ai fait quelques ajouts à ma collection, on a  jasé de leur entreprise en entrevue à CIBL et elles m’ont laissé intégrer leurs bijoux dans l’Inspiration avec Fumile. J’attends avec impatience la sortis de leur nouvelle collection, elles l’ont d’ailleurs photographiée dans un endroit qui devrait en époustoufler plus d’un! Voici un aperçu de ce qu’elles peuvent créer et allez voir leur Instagram 

 

Mon deuxième grand coup de cœur fut pour Deux Lions Jewelry que j’ai connu dans un pop up shop.  Je suis littéralement tombée en amour avec tout ce que Charlotte peut faire ! Si je pouvais, j’aurais son entière collection, même celle pour homme et celle en or s’il vous plait! J’aime la tendance 80-90 dans certaines de ses pièces ou la douceur dans certaines autres qui reflètent des éléments de la nature. Elle fait des bijoux à la fois tendances, actuels et avant-gardistes, mais surtout d’une grande qualité. Eux aussi (parce qu’elle s’est associé avec son frère) font de magnifiques photos que ce soit pour leur site internet ou pour leur Instagram.

Maintenant, sans parler de prix réel, j’aimerais vous sensibiliser au coût des bijoux, parce que j’entends trop souvent que c’est trop cher… Et ici, on ne parle pas d’une demande en mariage avec une bague à diamant, mais bien d’art portable.

Il est possible d’en trouver de toutes les sortes autour de 50$, mais il y en a aussi qui sont bien plus chers et alors que d’autres sont encore plus abordables.

En fait, l’idée est d’éviter d’acheter un bijoux fastfashion qui sera fragile, qui deviendra terne rapidement et qui coûtera quelques dizaines de dollars mal investis au final. Je ne dis pas de ne pas le faire, au contraire, mais pensez y à deux fois avant de dépenser pour des pacotilles.

Parce que lorsque l’on parle d’un bijou en argent ou en or, il pourra vieillir avec vous. Peut-être que s’il n’est pas porté sur une base régulière, il aura besoin d’un minimum d’entretien, alors là, ton meilleur ami peut devenir le bijoutier de ton quartier pour les faire nettoyer ou les faire polir. Perso, je vais à Rosemère comme une folle parce que j’adore le travail d’un joaillier que j’ai rencontré il y a plusieurs années . Il est d’ailleurs reconnu pour faire des bijoux sur mesure à partir de l’or ou de l’argent de vos vieux bijoux si avez envie de recycler vos métaux précieux!

 

J’en profite pour vous partager ce qui me fait vibrer sans aucune collab/commandite derrière. Cela ne sera peut-être pas toujours le cas, mais je vous confirme que je vous parlerai toujours de ce que j’aime et de ce qui me tient à cœur.

Maintenant, si vous goûts sont différents des miens, vous trouverez sûrement quelques INSTAGRAMs de joailliers québécois un peu plus dans votre palette parmi les suivants.

https://www.instagram.com/ateliersyp/

https://www.instagram.com/peasejewelry/

https://www.instagram.com/bijouxmohawki/

https://www.instagram.com/neawear/

https://www.instagram.com/oracjewelry/

https://www.instagram.com/blessedpoppy/

https://www.instagram.com/brelokz/

https://www.instagram.com/ninananas_jewels/

https://www.instagram.com/marmod8jewelry/

https://www.instagram.com/sasscreation/


Par: Audrée Bellehumeur

Retour aux nouvelles